Réinfo Covid Québec a décidé de publier chaque semaine une revue de presse de la COVID-19. Elle rapporte différentes nouvelles peu ou pas traitées par les médias et permet donc de se forger une opinion différente de la crise sanitaire et démocratique que nous vivons.

Au programme :

  • Justin Trudeau a-t-il menti?
  • Retour sur d’autres propos de Trudeau lors de la Commission sur la loi sur les mesures d’urgence
  • Appel contre la corruption
  • Censure : tactiques et contre-tactiques
  • Le « conspirationnsime » au service de l’élite?
  • Les bienfaits de la vitamine D
  • Les impacts nocifs des masques
  • Politique « Zéro Covid » en Chine
  • Obésité et COVID-19
  • Mortalité toutes causes et vaccination

 

Justin Trudeau a-t-il menti?

Trudeau nie, lors de l’enquête (commission Rouleau), avoir fait des commentaires dérogatoires sur les personnes non vaccinées. (The Epoch Times, 25 nov 2022)

Justin Trudeau a ainsi déclaré lors de son audition, ce vendredi 25 novembre : « Je n’ai pas traité de noms les personnes qui ne sont pas vaccinées« . Cette vidéo prouve pourtant le contraire et qu’il a donc menti.

« J’ai souligné qu’il y a une différence entre les personnes qui hésitent à se faire vacciner pour toute une série de raisons, et les personnes qui diffusent délibérément des informations erronées qui mettent en danger la vie et la santé de leurs concitoyens. »

Le premier ministre répondait à une question de l’avocate de Freedom Corp, Eva Chipiuk, représentant les manifestants du convoi.

« Un certain nombre de personnes ont témoigné dans le cadre de cette enquête en faisant référence à vos commentaires largement publiés et en qualifiant les non-vaccinés de racistes et de misogynes », a-t-elle dit. « Seriez-vous d’accord avec moi pour dire que l’un des rôles les plus importants d’un premier ministre est d’unir les Canadiens et non de les diviser en se livrant à des injures ? ».

Trudeau a déclaré que son objectif et sa responsabilité première étaient de « garder les Canadiens en sécurité et en vie. »

Les injures faisaient référence à des commentaires faits par Trudeau lors d’une entrevue avec une station de télévision québécoise en septembre 2021.

« Nous allons mettre fin à cette pandémie avec la vaccination. On connaît des gens qui sont un peu hésitants, qui peuvent être convaincus, mais aussi des gens qui sont farouchement opposés à la vaccination, qui ne croient pas à la science, qui sont souvent misogynes, souvent sont racistes« , a-t-il déclaré à l’animatrice Julie Snyder.

« Ils ne sont pas nombreux, mais ils prennent beaucoup de place. En tant que leader, en tant que pays, est-ce qu’on tolère ces gens-là ou est-ce qu’on leur dit vas-y. »

Trudeau a fait ces commentaires pendant la campagne des élections fédérales de 2021. Le Parti libéral avait fait campagne sur la promesse de rendre obligatoire la vaccination dans les secteurs sous autorité fédérale.

Autres commentaires de Justin Trudeau

Justin Trudeau était le dernier témoins interrogé durant la commission sur la loi sur les mesures de guerre (renommée sur mesures « d’urgence »).

Les médias subventionnés se sont empressés de dire qu’il avait été formidable. Pourtant, comme on l’a vu, il a menti. Mais ce n’est pas tout. Voici un petit retour sur les mensonges, inexcatitudes et propos inquiétants qu’il a proféré, le tout dans un environnement ami puisqu’il a été montré que le juge est un donnateur du parti libéral.

  • Trudeau a fait cette stupéfiante déclaration : « Utiliser les manifestations pour exiger des changements à la politique publique est quelque chose que je trouve inquiétant » : https://t.me/PeupleduQuebec/3710 Mais ne s’agit-il pas tout simplement du droit de manifestation et du but de toute manifestation : demander des changements à la politique publique? Le droit de manifestation est la base de toute « démocratie ».
  • Le cerveau de Justin Trudeau fige lorsqu’il doit répondre pourquoi il a réprimé les manifestants pacifiques. Trudeau : *Longue pause* – Je veux dire toute cette question autour de la légalité ou de l’illégalité de la manifestation. Ils n’avaient pas de permis pour manifester – pas, certainement pas aussi longtemps qu’ils en avaient. Ils étaient garés illégalement. https://t.me/PeupleduQuebec/3713 Trudeau reconnait qu’il a fait appel à l’armée et utilisé l’état d’urgence car des gens étaient « garés illégalement ». Tout un démocrate!
  • Étonnante nouvelle venue d’Angleterre : Biden aurait ordonné à Trudeau de mettre fin au convoi car cela risquait de faire fermer les usines automobiles aux USA! Quand la construction de quelques bagnoles l’emporte sur la démocratie… on se rend compte ou l’on est rendu. Bas, très bas. Biden ordered Trudeau to END freedom convoy over fears US car plants would close within hours – before the Canadian PM invoked emergency powers to quash it : https://www.dailymail.co.uk/news/article-11468137/Biden-ordered-Trudeau-end-freedom-convoy-fears-car-plants-close-hours.html
  • Le juge pour conclure l’audition de Justin : « Vous êtes libre… Profitez de votre fin de semaine ». Parce qu’une cellule humide l’attend dans les prochains jours? 😊

 

Appel contre la fraude et la corruption

Appel à tous – Unis contre la fraude, l’indignité et la corruption systémique lors de la crise covid ! Jean-Dominique Michel

Le moment est venu d’intensifier les actions d’opposition aux abus infligés par les état et les élites systémiquement corrompues. Nous sommes en effet face à une fenêtre d’opportunité : nous devons la mettre à profit pour exposer de la manière la plus limpide et implacable la réalité de la corruption et de la fraude perpétrées à large échelle.

Faites circuler le plus possibles ces vidéos qui sont à voir absolument afin d’ouvrir les esprits:

Censure et suppression de l’hétérodoxie covidienne : Tactiques et contre-tactiques

Cette étude israélienne étudie la censure dont ont été victime les chercheurs qui allaient contre le discours officiel.

Elle a porté sur le témoignage de 13 scientifiques intimidés et a sorti les 5 tactiques suivantes:

  • Dissimulation
  • Dévaluation
  • Réinterprétation
  • Répression par les canaux officiels
  • Intimidation

L’émergence du COVID-19 a donné lieu à de nombreuses controverses sur les connaissances et les politiques liées au COVID. Pour contrer la menace que représentent les médecins et les scientifiques qui contestent la position officielle des autorités sanitaires gouvernementales et intergouvernementales, certains partisans de cette orthodoxie ont entrepris de censurer ceux qui défendent des points de vue divergents.

Créer un faux consensus en censurant l’information et en empêchant les débats scientifiques pourrait conduire les scientifiques, et donc aussi les décideurs politiques, à se couler dans le paradigme dominant, ce qui les amènerait à ignorer d’autres options plus efficaces pour faire face à la crise ou peut-être même la prévenir. Un tel « consensus » conduit à une vision étroite du monde, qui nuit à la capacité du public à prendre des décisions éclairées et érode la confiance du public dans la science médicale et la santé publique.

On se rend compte que les chercheurs ont subi les mêmes tactiques que les chercheurs de vérité, avec l’ignorance de leurs discours, puis leur censure, puis les insultes de complotistes, suprémacistes, etc. pour les décridibiliser.

Comme eux, plusieurs ont été menacé par leur employeur ou leur ordre. Plusieurs ont perdu leur emploi. Être lanceur d’alerte vous condamne à vivre dans la précarité et l’oprobre. Ces gens sont des héros.

Vous pouvez consulter un résumé en français de l’article.

 

Suppression de la vérité à l’ère de la COVID-19

Interview du Dr. Thomas Binder – Comment la psychologie a été utilisée pour supprimer la vérité à l’ère du COVID. (The last americain vagabond, 21 nov 2022) 

 

« Conspirationnisme »: l’arme psychologique des fascistes intellectuels au service de l’élite

On en parlait la semaine dernière avec le collège des médecins de l’Ontario qui recommande à ses membres de prescrire de la médication ou de la psychothérapie aux « complotistes ». Cela faisait suite au rapport de la Chaire Unesco sur le conspirationnisme qui avançait ces recommandations. On ne pensait pas que les médecins iraient aussi vite en besogne.

Nous vous invitons à lire cet excellent article sur ce rapport de la chaire UNESCO écrit par Julie Lévesque : La réalité est conspirationniste selon les intellos de l’UNESCO. Partie 1 (Le tribunal de l’infaux, crimes et délits des médias dominants).

Une lecture asssez ahurissante.

 

Des millions de cas de COVID évitables si les gens prennaient des suppléments de vitamine D

Encore des études qui prouvent les bienfaits de la vitamine D, notamment le renforcement du système immunitaire qu’elle génère. Les études qu’avec un système immunitaire renforcé grâce la vitamine D, le risque d’attraper la COVID-19 (mais aussi diverses maladies respiratoires) diminue grandement.

  • Gibbons, J.B., et al. Association between vitamin D supplementation and COVID-19 infection and mortality. Sci Rep 12, 19397 (2022). https://doi.org/10.1038/s41598-022-24053-4
  • Miguel A Villasis-Keever, et al. Efficacy and Safety of Vitamin D Supplementation to Prevent COVID-19 in Frontline Healthcare Workers. A Randomized Clinical Trial, Archives of Medical Research, Volume 53, Issue 4, 2022, Pages 423-430, ISSN 0188-4409, https://doi.org/10.1016/j.arcmed.2022.04.003 .

Résumé sur The Epoch Times, 23 nov, 2022

Les impacts nocifs des masques

Impact sur l’environnement

Une nouvelle étude montre que compte tenu des problèmes mondiaux liés à la mise au rebut des masques faciaux, les microplastiques/ nanoplastiques (MP/NP) dérivés des masques faciaux retrouvés dans les eaux peuvent constituer une préoccupation particulière car ils peuvent être accumulés et retenus dans les aliments consommés. À ce jour, l’influence des MP et des NP dérivées des masques faciaux sur la santé humaine n’a pas encore été bien comprise.

Il est important de développer des approches innovantes et des stratégies respectueuses de l’environnement pour réduire la pollution par les MP/NP dérivés des masques jetables.

Minghui Li, et al. Unraveling the potential human health risks from used disposable face mask-derived micro/nanoplastics during the COVID-19 pandemic scenario: A critical review, Environment International, Volume 170, 2022, 107644, ISSN 0160-4120, https://doi.org/10.1016/j.envint.2022.107644 .

Des polymères plastiques et des additifs tels que les phtalates dans les masques faciaux

D’après cette étude qui a étudié quatre types de masques, dont les masques FFP2 et les masques chirurgicaux, des microplastiques sont libérés à partir de masques faciaux sous forme de fibres et de fragments de différentes tailles, avec le polypropylène, le polyamide et le polyester les principaux polymères détectés. En outre, des phtalates, y compris DBP, BBP, DNOP et DEHP, sont également libérés à partir des masques faciaux.

Les montants libérés suggèrent qu’une élimination inappropriée des masques faciaux peut représenter un risque environnemental compte tenu du grand nombre de masques utilisés et déchargés directement dans les eaux usées.

L’inutilité du port du masque

Le port du masque est inutile et dangereux. Il est temps que cela soit su, une fois pour toutes.

Cet excellent article, en quelque sorte la référence en la matière, montre que les masques sont inutiles.

Celui-ci, que nous avons publié nous même, montre que les masques sont non-seulement inutiles mais en plus toxiques.

Zéro Covid. La Chine se referme à nouveau et construit des centres de quarantaine toujours plus grands.

La Chine s’enfonce dans sa politique « Zéro Covid ».

C’est à tel point que les réseaux sociaux, et même les médias subventionnés, commencent à faire état de révoltes dans le pays. C’est à se demander comment cela est possible sachant que les autorités écoutent toutes les conversations et suivent les gens à la trace, grâce à leurs cellulaires ou grâce aux millions de caméras à reconnaissance faciale placées partout dans le pays.Il y en avait plus de 600 millions avant la COVID-19. À combien est-on rendu aujourd’hui?

Parfaite association entre l’obésité et la transmission du SARS-CoV-2

Non-seulement on savait que l’obésité était un grand facteur de risque de développer une forme grave de la COVID-19… mais une étude du International Journal of Obesity (groupe Nature) nous apprend maintenant que le risque de transmission est corrélé à l’indice de masse corporelle.

Plus l’indice de masse corporelle est élevé et plus les risques de transmission augmentent (jusqu’à plus de 30 %). Dans la logique de RÉGLEMENTER TOUTE VIE HUMAINE, vont-ils suspendre les obèses ou imposer leur confinement ?

Statistiques des décès toutes causes en fonction du statut vaccinal

« Les statistiques des personnes décédées ou hospitalisées depuis décembre 2020 selon leur statut vaccinal anti-Covid n’existent pas ».

Telle est la réponse stupéfiante du ministère de la Santé transmise par la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs, France) à l’épidémioligiste Laurent Toubiana. » Tribune du Pr Perronne et de P. Chaillot. (France Soir, 22 nov 2022). Voir aussi : Hospitalisation, décès et vaccination anti-covid : « Le ministère de la Santé ne dit rien » P. Chaillot Sud Radio 23 nov 2022

Soit les statistiques n’existent pas et c’est grave, soit le ministère de la santé ne veut pas les divulguer et c’est un manque flagrant de démocratie.

Hausse de la mortalité des jeunes en Europe : qu’elle peut bien être la cause ?

Alors que les fact-checkers reconnaissent maitenant que la mortalité augmente, mais sans savoir pourquoi, France Soir s’intéresse à la question et remarques les faits suivants :

  • Des morts remontés par pharmacovigilance suite aux vaccinations, en France, en Europe et aux États-Unis
  • Des analystes qui s’alarment de la hausse de nombre de morts “hors Covid” depuis le début de la “pandémie”
  • Des hausses de mortalité anormales partout en Europe, pour toutes les tranches d’âge exactement au moment des campagnes vaccinales
  • Trop de morts chez les plus âgés depuis octobre 2020
  • Trop de morts chez les jeunes depuis l’été 2021

Tout semble désigner les vaccins. Mais chut!

 

Augmentation vertigineuses des décès dans les îles Baléares de 400 % en 2022

La surmortalité a augmenté de 400 % dans les îles Baléares en 2022 par rapport à la première année de la pandémie, selon les données fournies par le système espagnol de surveillance de la mortalité.

Une hécatombe chez les athlètes

Une étude révèle que le nombre d’athlètes qui sont « décédés soudainement » a augmenté de 1 700 % depuis le début de la vaccination contre la COVID. Liste complète des décès d’athlètes (American Media Group, 24 nov 2022).

Crise médicale internationale

Des médecins, des scientifiques de plus de 34 pays déclarent une « crise médicale internationale » en raison des maladies et décès causés par les vaccins Covid-19. (Antidotes, 20 nov 2022)

                Signez cette déclaration

THE BIG RESERT MOVIE (FR) Le documentaire non censuré sur la vérité de la pandémie